Photo Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque - Site Archives

L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque (cliquez ici pour infos) lorsqu'elle rentre d'Amérique en 1989. Au début des années 80, Antoinette Fouque s'éloigne du MLF quand elle part pour les Etats-Unis. Le MLF est à ce moment victime de querelles internes et perd des adhérentes et de l’influence. Soutenue par quelques militantes, elle met en branle le MLF.

Une militante de toutes les luttes

Selon Antoinette Fouque, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est écrit sur une banderole qu'elle brandit durant une manifestation du MLF sous l'Arc de Triomphe. le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie ont été fondés par cette militante. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes.

Antoinette Fouque, sa maison d'édition et ses librairies

Le grand public a découvert de nombreuses auteures grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui présente plus de six cents ouvrages dédiés à la pensée des femmes. Les librairies lancées par l'écrivaine sont ouvertes de 11 heures à minuit, il s'agit de lieux de débats. Toute la production littéraire féminine du moment est proposée dans sa première librairie dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Par le biais des Editions des femmes, Antoinette Fouque promeut la création féminine.

Antoinette Fouque s'est d'abord lancée dans l'enseignement après des études universitaires en Lettres. Au début de la décennie 1970, elle prend part à une UV illicite au sujet de la sexualité de la femme sous la houlette de Luce Irigaray, philosophe féministe. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies (DEA). Au cours de cette période, l'étudiante fréquente la romancière Monique Wittig.

Les articles